RÈGLES - FA7

Le foot autoarbitré à 7 FSGT ne se distingue pas seulement par l’absence d’arbitre, ou par la présence de 14 arbitres sur le terrain, et son règlement n'est pas une adaptation « light » des règles du foot à onze. Les règles du FA7 reflètent et influencent tout l'esprit de ce foot autoarbitré pour le plaisir du jeu... pour que « le jeu surpasse l’enjeu » !

Les règles du foot autoarbitré à 7 sont « nées » sur les terrains avant de devenir règlement commun : pas d’arbitre, pas de hors-jeu, pas de tacle, touche au pied... Elles sont simples à appliquer, doivent faciliter l’autoarbitrage et privilégier l’attaque... c'est sur ces bases que chaque comité invente ses différences, voire que chaque rencontre est l'occasion d'adaptation, d'innovation.

Vous trouverez ci-contre les règles essentielles du FA7. L’ordre proposé obéi à une logique simple : les trois premiers articles (joueurs - terrain - temps) concernent l’avant match, les trois articles suivants (jeu - faute - autoarbitrage) répondent à des situations pendant le match et le dernier article (esprit) concerne l’après match.

Ceux qui font évoluer ces règles suivent des principes de base. Une règle doit être simple à appliquer pour faciliter l’autoarbitrage, privilégier l’attaque, laisser le ballon le plus possible en jeu pour rendre la pratique la plus attractive possible.

Ainsi, ce règlement est une base et chacun, au sein de sa propre équipe ou pendant la rencontre, mais aussi dans la commission foot du comité, peut étoffer ces règles, jusqu’à, pourquoi pas, les partager lors du National de foot à 7 et être adoptées par tous... Ci-dessous des exemples de spécificités locales.

Joueurs


7 joueurs/joueuses par équipe sur le terrain dont un gardien de but. Un maximum de 13 joueurs [à plus, on peut déjà faire deux équipes] peut participer à la rencontre avec changements tournants (illimités) sans arrêt de jeu. Le minimum de joueurs est de 5, à défaut l’équipe est forfait (des joueurs peuvent être prêtés par l’équipe adverse pour jouer malgré tout).




Terrain


Rectangulaire (lignes de touche de 50 à 75 m x lignes de but 40 à 55 m) avec une surface délimitée à 11 m des lignes de but. Buts 6 x 2,10 m. En pratique, on utilise la moitié d’un terrain de football à 11 avec buts latéraux.




Temps


La rencontre se déroule en 2 fois 25 min (2 x 30 min ou plus, lorsque le créneau – et la condition physique des joueurs - le permet). Il est conseillé de se mettre d’accord avant le match sur la ou les personnes responsables de la durée du match. On ne compte pas d’arrêt de jeu, si le ballon est momentanément hors de portée, les équipes ont la possibilité d’en mettre un autre en jeu.




Jeu


Engagement : le ballon peut être donné en arrière, un but direct n’est pas valable. Non application de la règle du hors-jeu. Touche : au pied, premier adversaire à 6 m, un but direct n’est pas valable. Corner : premier adversaire à 6 m. Sortie de but : le renvoi s’effectue à la main par le gardien, le ballon n’est pas obligé de sortir de la surface (l’idée est de jouer vite). Le gardien ne peut pas jouer le ballon à la main sur passe d’un partenaire.




Faute


Tout tacle (joueur se couchant ou glissant au sol pour récupérer le ballon dans les pieds de l’adversaire) est interdit. Toute faute propre aux autres formes de foot donne lieu à un coup-franc direct (premier adversaire à 6 m) ou un pénalty (à 9 m) lorsque la faute est commise dans la surface [un match peut aussi se dérouler sans faute].




Autoarbitrage


Il appartient à chacun des joueurs d’arrêter son action, dès lors qu’une faute ou une sortie des limites du terrain est observée. Les participants régulent la rencontre. En cas de besoin, cette régulation est recadrée, pour ajuster le niveau de tolérance, par chaque responsable d’équipe, d’abord dans sa propre équipe.




Esprit


L’état d’esprit des rencontres est validé collectivement par les équipes. Si une équipe quitte le terrain parce que l’état d’esprit se dégrade ou pour éviter la violence, elle n’a pas automatiquement match perdu. En cas de conflit, l’organisateur constitue une représentation des autres équipes (le jour même lors d’un tournoi, les jours suivants lors d’un match de championnat). Après avoir écouté ensemble les protagonistes, elle met en place, autant que possible, les conditions permettant de rejouer.





Spécificités locales

Les règles essentielles

du FA7